4 juillet 2020
Craquelins aux amandes et au thym

Craquelins aux amandes et au thym

lalakitchen-crackers-almendra-thyme-web

Dimanche dernier, j’ai envoyé un bulletin d’information expliquant la nécessité d’arrêter mon activité, de retourner dans mon centre, car au cours des dernières semaines, j’ai fait beaucoup plus de travail que je ne peux en supporter.

La vérité est que j’ai fait des tours, l’erreur a surtout été de m’engager à plus de travail que je ne pourrais vraiment le faire, à de nombreuses collaborations, consultations et ateliers, ce qui m’a amené à travailler pendant des semaines et des semaines avec pratiquement aucun répit. Au milieu de la voregine, j’ai déjà senti l’excès et je me suis demandé s’il fallait reporter quelque chose, une formation importante qui allait me prendre encore une semaine, coincée dans la cuisine, développant et créant des recettes, mais finalement j’ai choisi de ne pas le faire, alors j’ai pris l’air et est allé pour tous.

La conclusion est que la semaine dernière, j’ai finalement terminé le marathon totalement épuisé mentalement et triste de ne pas savoir comment trouver ces petits moments quotidiens dont nous avons tous besoin pour nous offrir pour être vraiment bien et pouvoir offrir le meilleur de nous-mêmes aux autres. Mais bon, c’est fini! C’est curieux parce que le simple fait de l’accepter et de le communiquer a eu un résultat thérapeutique et m’a fait vraiment ralentir, me garer et me donner le temps dont j’ai besoin pour récupérer et retourner au travail après le calme, l’harmonie, l’amour et mon rythme, à un rythme doux et paisible, au rythme auquel je souhaite vivre ma vie.

Cette semaine, j’ai donc choisi de mettre l’agenda au minimum. Ou plutôt, proposer de vrais objectifs et me permettre de respirer et de sortir pour profiter un peu de ces jours précieux que nous réserve cet automne insolite.

Avec ces objectifs réels et suffisamment confortables, j’ai facilement trouvé le temps de profiter de 15 minutes de soleil dans le jardin ou d’improviser avec mon garçon une balade à vélo d’une demi-journée, à la recherche d’un endroit avec vue, d’où profiter d’un smoothie . La vérité, maintenant je regarde en arrière et il me semble une vraie folie le tourbillon de semaines dont je viens, passant 12 heures par jour enfermé dans la cuisine, puis photographiant et écrivant les recettes, organisant les documents, de toute façon … pourquoi recréer plus. S’est passé.

Et je me sens immensément heureux et reconnaissant de respirer à nouveau. Et je suis totalement prêt et dévoué à conserver cette paix intérieure, cette respiration profonde et ce calme retrouvé qui m’indiquent que tout va bien à nouveau. Et c’est que perdre le nord est trop facile lorsque nous vivons dans un monde en évolution rapide. S’oublier, nos besoins de base, peut être trop facile. Les demandes de l’étranger sont nombreuses. Mais il suffit de réaliser, d’arrêter, de repenser ce qui est souhaité et de reprendre la marche que l’on veut faire. Parfois, c’est aussi simple que de planifier ces deux cours de yoga, de zumba ou de danse dont vous avez besoin dans votre semaine ou de passer un après-midi avec vos amis.

Je vous le dis pour deux raisons, parce que je veux que vous sachiez que dans ma marche je suis toujours vulnérable et que je peux trébucher et aussi parce que je sais qu’il y a toujours quelqu’un qui peut se sentir identifié à mon expérience et ma réflexion sert peut-être de déclic pour provoquer une réaction. Parce que c’est pour ça que nous sommes, non? S’aider, se motiver, s’inspirer, comprendre, se soutenir et se tendre la main, parce que nous pouvons tous nous voir reflétés à un moment de notre vie chez les autres.

Et avec cela dit (je roule comme un aveugle, je l’avoue) que pensez-vous si nous allons à la recette? Je suis très heureux de le partager parce que pour ceux d’entre vous qui ont un déshydrateur, c’est une merveilleuse façon de récupérer la pulpe d’amande restante de la fabrication lait d’amande maison.

Pour ceux qui n’ont pas de déshydrateur, pas de soucis, vous pouvez faire de même, en utilisant le four à basse température, à 150 ou 120 ° C pour qu’ils ne brûlent pas. Le temps je ne sais pas combien de temps ça va durer, mais j’imagine ça une demi-heure ou une heure. Bien sûr, ils ne seront pas crus, mais ils seront délicieux et très sains.

J’ai fait cette recette pour Conasi et Vous pouvez le voir complet et pas à pas sur son blog.

CRACKERS AUX AMANDES ET AU THYM

Quantité: environ 150 g
Conditions météorologiques: 20 minutes + 3 heures de déshydratation
Ustensiles: déshydrateur

Ingrédients:

Le reste de la fabrication de lait végétal avec 1 T d’amandes
1 C de graines de lin brun
2 C d’eau
½ c de thym frais
1’5 C d’huile d’olive
¼ c de sel himalayen

Préparation:

  1. Faire tremper les graines de lin dans l’eau environ 20 minutes avant de faire la recette.
  2. Après ce temps, mélangez tous les ingrédients dans un bol.
  3. Faites rouler une balle et placez-la entre deux feuilles de téflex. Étaler avec un rouleau d’une épaisseur d’environ 2 mm (très mince).
  4. Peler la feuille qui reste sur le dessus et porter au déshydrateur pendant 3-4 heures. Lorsque vous voyez qu’ils peuvent être retournés, placez-les à nouveau entre deux feuilles du déshydrateur et tournez. Continuez à déshydrater jusqu’à ce qu’il soit croustillant.

Vous verrez que la pâte se fissure lorsqu’elle est déshydratée, ce qui est normal et fait partie du charme de ces crackers.

Vous pourriez également être intéressé